L'Arte Povera

.... Bien qu'apparenté à l'art conceptuel pratiqué dans d'autres pays (aux États-Unis, il résulta notamment d'expériences pop et minimaliste, du happening et du cinéma underground), l'Arte povera proprement dit produisit des œuvres d'une individualité indiscutable.
À la première exposition d'Arte povera qui eut lieu à la galerie La Bertesca, à Gênes, en 1967, succédèrent de nombreuses autres manifestations, tant en Europe qu'aux États-Unis.

En fait, nombreux sont ceux qui se posent la question : l’arte povéra est-il réellement de l’art…
ou la simple recherche de la facilité ?


(http://technique.brayard.fr)